btsa-bando

 

Dans quels cas choisir un BTSA Productions Animales ?
  • Vous souhaitez travailler auprès des animaux, dans le respect du bien-être animal et de l’environnement.
  • Obtenir un diplôme d’études supérieures : le Brevet de Technicien Supérieur Agricole (BTSA) est un diplôme de niveau III.
  • Permettre l’entrée dans la vie active : éleveur, responsable d’une exploitation ou d’une entreprise agricole, conseiller en élevage, technico-commercial…
  • Poursuivre des études après le BTSA : nombreux Certificats de Spécialisation, licence professionnelle, 2nd BTSA en un an, écoles d’ingénieurs, écoles vétérinaires, prépa. concours….
 Les atouts de notre formation :
  • Des effectifs réduits : 24 étudiants au maximum par classe.
  • 30 années d’expérience en formation agricole avec de nombreux partenaires professionnels et institutionnels.
  • 441 maîtres de stage tous les élevages confondus, dont 183 entreprises en élevage de chevaux sur les 3 régions : Auvergne-Rhône Alpes (84) PACA (61) Midi-Pyrénées Languedoc Roussillon (38).
  • Ouverture sur le monde au travers des stages à l’étranger via un réseau d’entreprises  en Allemagne, Espagne, Belgique, Pays-Bas, Irlande, Italie, Maroc, Portugal et Suisse.
  • Une formation ancrée dans son territoire par le choix des productions animales : porcin et caprin  bio, et par des partenariats avec les professionnels de la région.
  • BTSA’SUP : prépa. intégrée au BTSA pour intégrer des écoles d’ingénieurs partenaires (l’ISARA par exemple).
  • Des cours d’équitation en anglais et 2 heures de pratique équestre en sus de la formation.
  • Des interventions de professionnels de l’élevage et membres d’institutions agricoles.
  • Participation à des manifestations professionnelles : sommet de l’élevage de Clermont-Ferrand, journées techniques au PEP caprin…
  • Un établissement fortement équipé en nouvelles technologies.
La formation :
  • Accompagnement du projet personnel et professionnel : être acteur et auteur de sa formation, se connaître et repérer ses compétences, faire des choix professionnels et évaluer leur faisabilité …
  • Modules du domaine commun : techniques d’expression et de communication, organisation économique, sociale et juridique, langue vivante (anglais), EPS, traitement de données, technologies de l’information et du multimédia …
  • Modules du domaine professionnel : zootechnie (reproduction, génétique, nutrition, pathologie, conduite des élevages, productions fourragères), gestion de l’entreprise, économie et politique agricole, demandes de la société…
  • Module d’initiative locale : Valorisation – Entrainement du cheval à l’effort.
  • Activités pluridisciplinaires : ouverture à la culture et études d’exploitations agricoles, avec visites et diagnostics.
  • Obtention du diplôme pour 50% par des Contrôles en Cours de Formation (CCF) et 50% en épreuves terminales.
 Les stages en milieu professionnel :
  • 12 à 16 semaines de stage dont 10 prises sur la scolarité.
  • Les stages sont répartis entre exploitations de production porcine, caprine et équine.
  • Une des périodes de stage se déroulera dans un organisme agricole.
  • Possibilité pour les étudiants de réaliser 4 semaines de stage à l’étranger en 2ème année.
Admission :
  • Après le Bac. Sont recommandés le Bac Pro Conduite et Gestion des Exploitations Hippiques (CGEH), le Bac Sciences et Techniques de l’Agronomie et du Vivant (STAV) ou le Bac scientifique (S).
  • L’inscription  se fait en ligne sur le site -> www.admission-postbac.fr.
  • Documentation (télécharger)
Liens:

Les Haras – EquitalyonCheval PassionIFOASyndicat des éleveurs cv de sangFédération Nationale Ovine –  Fédération Nationale caprine