Visite de la centrale nucléaire de Pierrelatte

C’est dans ce cadre que les élèves de la classe de 1ère S.T.A.V (Sciences et Techniques de l’Agronomie et du Vivant) ont découvert la centrale nucléaire de Pierrelatte, mardi 31 mars. Cette sortie était organisée par Pascal Bouche, enseignant en sciences physiques. Elle a constitué une introduction à deux enseignements au programme de cette classe dans le domaine scientifique : la production d’électricité et l’énergie nucléaire.

Au cours de cette visite d’une durée de trois heures, les lycéens ont assisté à une conférence au cours de laquelle leur a été présenté EDF. Après avoir fait un point sur les diverses sources d’énergie, les élèves ont énoncé les différents moyens de produire de l’électricité ainsi que leurs avantages et inconvénients respectifs. L’intervenant leur a ensuite présenté le fonctionnement d’une centrale, en insistant sur la gestion des déchets. Les mesures de sécurité nécessaires dans ce genre d’installation ont intéressé les jeunes, qu’il s’agisse des mesures prises pour protéger les personnes ou bien de celles qui préservent notre environnement. La conférence s’est achevée sur la présentation des métiers de la filière.

Les élèves ont ensuite pu accéder à la zone protégée, ce qui les a réellement impressionnés ! Auparavant chacun d’entre eux est passé par le vestiaire afin d’y déposer ses effets personnels (appareil photo, téléphone etc.). Les lycéens se sont équipés (charlotte, casque, écouteur, sur-chaussure de sécurité) et ont reçu un badge individuel, ainsi qu’un code de passage pour les différents portiques d’accès. Ce n’est qu’après un passage au détecteur de métaux puis au détecteur de radiations que la classe a pu entrer dans la fameuse zone.

Centrale Pierrelatte 1STAV

Lors de la visite du site à proprement parler, les lycéens ont reçu des explications sur le rôle des différents bâtiments. Ils ont accédé aux diverses parties de l’usine, hors zone radioactive bien entendu ! Lors de la découverte de la salle des machines, la révision d’un des quatre turboalternateurs a permis à chacun de visualiser in-situ ce qui leur avait été présenté au cours de la conférence. En effet, de nombreuses pièces techniques étaient exceptionnellement visibles grâce aux travaux de maintenance.

Cette visite pédagogique s’est révélée extrêmement enrichissante pour les élèves et leur permettra d’aborder des notions théoriques complexes en classe. Il faut également noter qu’un des encadrants qui a accompagné le groupe sur le site est titulaire de l’ancienne version du baccalauréat préparé par les lycéens tricastins. Les échanges en ont été d’autant plus fructueux !