Méthodes alternatives équines.

“Durant la matinée du vendredi 1er décembre une conférence fût organisée par trois élèves de BTSA Production animale, dans le cadre de leur projet PIC (Projet d’Initiative et de Communication). Nous avons décidé d’organiser une conférence dans le restaurant scolaire du lycée, à l’intention des classes de terminales CGEH, STAV et des BTS sur le sujet des méthodes alternatives équines.
Durant cette conférence, deux intervenantes sont venues pour nous présenter un concept.

Joyce Mrozielski est intervenue sur les intérêts du Paddock Paradise. C’est un mode d’hébergement des chevaux, calqué sur  les comportements naturels primitifs des chevaux sauvages du Névada. Il consiste à créer des pistes menant à différents points d’intérêts pour le cheval (point de nourrissage, point d’eau, abris, blocs de sel, …). Ces pistes encouragent les déplacements du cheval lors de la recherche de nourriture, favorisent le contact avec ses congénères, permettent un entretien du pied nu, … Cela répond finalement aux besoins fondamentaux de nos chevaux domestiques.

Ensuite, Carine Meurou, naturopathe équine est venue nous présenter les principes de son métier. La naturopathie consiste à soigner le cheval par les plantes. Ces dernières se présentent sous différentes formes (aromathérapie, phytothérapie, gemmothérapie, argiles, …). La naturopathie est en fait une médecine complémentaire visant à accompagner le cheval dans sa santé. Elle apporte donc aussi bien un traitement de fond, un traitement curatif ou préventif, ou encore un traitement visant à accompagner un protocole vétérinaire classique (reconstruire la flore intestinale après une antibiothérapie par exemple).

La conférence fût très enrichissante pour tout le monde. Elle pourra permettre aux élèves, futurs hommes et femmes de chevaux d’acquérir des connaissances dans des domaines moins connus.

Cette animation nous a été l’occasion d’apprendre à organiser un évènement et nous a apporté beaucoup de précisions sur ces domaines qui nous passionnent. »

Faustine, Chloé et Léila, BTSA PA 2