Défendre nos valeurs !

Parce que la citoyenneté est un enjeu d’avenir pour les jeunes et notre pays le Colonel Jean-Claude Bertrand, Président du Comité de la Légion d’Honneur de Pierrelatte, est venu partager son expérience d’homme de terrain engagé dans l’armée française auprès des classes de 3ème, le vendredi 29 avril.

STAV 13 Mai 16 Gde Guerre 1

Il a retracé l’histoire de la citoyenneté en France, de son  balbutiement à la Révolution jusqu’à 1944 où elle prit tout son sens avec le droit de vote accordé aux femmes. Le Colonel a su intéresser son auditoire et l’a amené à réfléchir sur les symboles et les valeurs de la république. Il a montré que les deux conflits qui ont bouleversé les idéaux au XX ème siècle ont permis aux Français de s’imposer en tant que citoyen.  Aujourd’hui encore cette citoyenneté est à défendre pour protéger nos Libertés. Les élèves ont été très attentifs et ont pu participer activement au débat qui a suivi la conférence.

STAV 13 Mai 16 Gde Guerre 11

Du 2 au 17 mai 2016, c’est une exposition « Vers la victoire, la France au combat de 1942 à 1945 », qui a pris place au CDI du lycée, ouverte à chacun élèves et adultes. C’est sur ce sujet que le Colonel Jean-Claude Bertrand, accompagné du Lieutenant-Colonel Sirdey et de Monsieur De Proost, est de nouveau intervenu dans l’établissement. Ce sont les classes de 1ère et terminale STAV qui ont vécu les différents aspects de cette terrible 2nde guerre mondiale. Aux dires des intervenants, les lycéens se sont montrés « vifs et éveillés, curieux et intéressés, bref motivés ! » et ont posé des questions nombreuses et  pertinentes.

Cette première expérience d’échanges entre le lycée et la Société des Membres de la Légion d’ Honneur (SMLH) a été riche et enrichissante pour les élèves. Face à ces hommes dont la décoration témoigne de leur engagement à défendre les valeurs les plus nobles, qui « continuent le combat » en contribuant  au développement de l’esprit civique et patriotique, notamment par des actions éducatives auprès de la jeunesse, les élèves n’ont pu que se sentir concernés par les sujets abordés !