Découverte de l’élevage porcin !

Si les étudiantes du BTSA Productions Animales du lycée  réalisent toutes les semaines des travaux pratiques sur les élevages caprins et équins, elles n’avaient pas encore mis en pratique les notions apprises sur l’élevage porcin… Ce fut chose faite au cours de la semaine du 1er février 2016 !

 

Ressins2016-1

Les étudiantes accompagnées de leur enseignantes, Julie Rambaud, se sont rendues au lycée de Ressins qui dispose d’un élevage porcin sur son site. Avec trois bâtiments d’élevage, porcheries sur caillebotis, sur litière accumulée et sur paille, cette exploitation produit 1700 porcs engraissés par ans et possède 70 truies. En début de semaine, le groupe a découvert les installations et travaillé sur les « clochettes ». Ce sont des femelles qui n’ont jamais reproduit. Les étudiantes ont participé à la relève de la semence du verrat, avant de pratiquer l’insémination artificielle des truies.

Les travaux pratiques ont également souvent portés sur les porcelets, tout à fait attendrissants pour les élèves…. Elles ont d’ailleurs fait de l’un d’eux, leur mascotte et l’ont prénommé « Chaussette » ! Outre la vaccination des porcelets, les jeunes ont procédé à des injections de fer sur les animaux. L’administration de fer aux porcelets se fait pendant la première semaine de vie. Ceux-ci naissent avec peu de réserve en fer et cet aliment et rare dans le lait maternel. Ce traitement vise à limiter les risques d’anémie.

Ressins2016-2

Les porcelets ont également été tatoués au niveau de l’oreille par les étudiantes tricastines. La pratique de la caudectomie a davantage contrarié les jeunes filles ! L’ablation de la queue des porcelets est cependant nécessaire afin d’éliminer la caudophagie (morsure de la queue entre congénères). Celles-ci pourraient être source d’infection, d’abcès. La dernière manipulation sur les porcelets a concerné la castration. Bien qu’un calmant ait été administré aux animaux auparavant, cette étape a heurté la sensibilité des étudiantes…

L’observation des truies allaitantes avec leur progéniture a redonné le sourire à chacune ! Cette semaine en élevage porcin fut très instructive au niveau professionnel. Au niveau humain elle a contribué à resserrer davantage les liens qui unissent les étudiantes.